Création 2014 (2)

 

NOUVELLES DU FRONT

La censure veille, les poilus écrivent, racontant avec émotion cette vie où la mort est omniprésente. Il y a des grincements, de la grandeur, de la décadence, de l’insignifiance aussi : c’est cela le cœur de l’homme en détresse, il doit partager, même l’absence à laquelle il se raccroche.

2014-nouvelles-du-front-2
2014-nouvelles-du-front-1
2014-nouvelles-du-front-3
2014-nouvelles-du-front-4
2014-nouvelles-du-front-5
2014-nouvelles-du-front-6

Contact: AU CREUX DE L'OREILLE, Cie - 06 88 18 47 26 - theatre@aucreuxdeloreillecie.fr